Menu
Rotui, l'entreprise
Categories Menu
L'usine
de jus de fruits
de Moorea

Notre engagement Ecologique

Le bilan carbone

L’usine est la première de Polynésie française à avoir réalisé un bilan carbone. Effectué en 2007, il a permis d’estimer les émissions de gaz à effet de serre des deux entreprises : Jus de Fruits de Moorea et Manutea. Ce bilan a été un outil indispensable d’aide à la décision pour les investissements écologiques. L’objectif à long terme est l’obtention de la norme ISO 14 001, norme du développement durable.

L’énergie interne

31 % de l’effet carbone du site
L’usine a innové en Polynésie française en s’équipant d’une chaudière au gaz, donc peu polluante. Jus de Fruits de Moorea poursuit ses efforts écologiques en renouvelant l’équipement de cette dernière afin qu’elle fonctionne à l’huile de coprah, ressource locale issue du coco, en remplacement du gaz propane ou même du gasoil. L’entrepôt, quant à lui, a été conçu pour favoriser la ventilation et l’éclairage naturel. Son orientation limite les apports directs de chaleur solaire et son éclairage artificiel « intelligent » modifie automatiquement sa puissance en fonction de la lumière du jour et de la présence de personnel.

La gestion des déchets

24 % de l’effet carbone du site
Les fruits et les déchets sont traités sur place. Une compostière installée au-dessus de l’usine traitera les 1000 tonnes annuelles de déchets de fruits et les transformera en compost destiné aux collectivités ou aux particuliers. Elle sera ouverte aux habitants de Moorea, qui pourront venir y déposer leurs déchets végétaux.

L’acheminement des matières premières alimentaires

15 % de l’effet carbone du site
Jus de Fruits de Moorea minimise les transferts et son empreinte carbone en développant de nouvelles filières de fruits locaux corossols, papayes, goyaves et noni.

La gestion de l’eau

La protection de la ressource en eau est un enjeu majeur du site.
L’usine dispose de son propre forage d’une profondeur de 60m autour duquel un périmètre de protection a été instauré. Ce périmètre, définit en collaboration un hydrogéologue, a pour objectif de prévenir tout risque de pollution de la nappe phréatique.

La proximité du niveau de la mer, oblige également à des contrôles permanents sur la nappe phréatique.

Un système de recyclage des eaux de refroidissement des machines permet d’économiser 10% de la consommation.
Annuellement Jus de Fruits de Moorea réalise un panel complet d’analyses. Une récente rénovation du système de traitement des eaux par stérilisation UV ainsi que de l’intégralité du réseau a été effectuée.
Enfin, une station de récupération et de traitement des eaux usées de l’usine a été mise en place. Un émissaire de 2500m relie la station jusqu’à l’extérieur de la passe de la baie de Pao Pao (à 45m de profondeur).

Cette initiative a été soutenue par les associations écologiques locales.

Chaque année, un organisme extérieur effectue une analyse écologique des eaux. Pour cela, lors d’une plongée en mer, il suit le tubage pour vérifier son état et s’assure que la faune et la flore des environs ne sont pas affectées.

Penser développement durable, ce n’est pas uniquement limiter ses rejets de CO2, il s’agit également d’améliorer la gestion de l’eau, denrée rare sur l’île de Moorea et continuer à inclure le développement durable dans tous les projets :

  • récupération des eaux pluviales de l’entrepôt,
  • réalisation d’un diagnostic énergétique du site,
  • mise en place d’une centrale photovoltaïque raccordée au réseau,
  • et bien sûr un nouveau bilan carbone pour valider l’engagement de Jus de Fruits de Moorea à devenir l’une des usines les plus propres du Pacifique.